CONTENT

L’Energie des silences

info heading

info content

CONTENT

L’Energie des silences

Claude Brumachon fait danser le corps social avec 19 élèves des conservatoires de Tulle, Brive et Limoges… Époustouflant

L’Énergie du Silence est une pièce de danse puissante et poignante. Claude Brumachon l’a créée au centre culturel Jean-Gagnant avec des élèves des conservatoires de Limoges, Tulle et Brive. Ensuite, des amateurs limousins ont interprété sa pièce Soleil de Rue qu’il a composée pour eux…
Muriel Mingau
CONTENT

Carmina Burana par Antonella Poli

« Je cherche un style, c’est la seule chose qui m’a intéressé » dit Claude Brumachon.
Et c’est en cela qu’on reconnaît les grands chorégraphes. Débordant d’énergie, virtuose, tranchée, charnelle, vibrante, leur danse est de la danse, une danse qui passe même par un dur travail à la barre et beaucoup d’échauffements.
Au fil des années, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche se sont confrontés à différentes manières d’exprimer et d’inventer le mouvement mais, pour citer encore des mots de Brumachon « J’ai toujours pratiqué cette énergie, on m’a même reproché la sueur, une corporalité violente mais moi j’aime ça, telle chute, telle remontée, tel attrapage, telle embrassade ; l’effort c’est d’abord le plaisir. Je travaille beaucoup sur les étirements extrêmes et les chutes mais derrière il y a une réflexion sur le mouvement ».
Ainsi on peut le définir comme un bouillonnant créateur se remettant en cause chaque fois.

CONTENT

Vivre à Limoges

Soutenus par la Compagnie Sous la peau, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, artistes associés depuis janvier 2016 aux centres culturels municipaux de Limoges, s’attachent à initier des projets et à rendre accessible la danse à des publics très différents. Pari tenu avec la Grande demeure et le Kaléidoscope fabuleux à découvrir respectivement le 3 mai et le 22 juin à Limoges.

CONTENT

La Forêt traversée-un conte dansé et musical mystérieux

Donner à voir une époque qui ne soit ni aujourd’hui, ni hier, ni même demain. Une époque qui se tisse comme l’étoffe d’un temps passé et présent et se mêle à la route. Une invitation au voyage au son du violon qui lui aussi porte l’histoire. Un trio à la musicalité chorégraphique, une danse musicale qui évoque l’immense forêt de nos mémoires mêlée à celle de nos imaginaires : la forêt de nos rêves et celles des légendes. Il s’y superpose celle des mythes et de l’histoire, les bois sacrés et les grandes forêts qui s’allient pour n’en faire qu’une.

CONTENT

Folie à Madagascar

L’équipe de l’Institut français de Madagascar est très heureuse de tout ce qui a été réalisé autour de ce projet. Elle considère cette reprise malgache de « Folie » comme une de ses plus belles réalisations de l’année. Le travail entrepris par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche pour transmettre cette chorégraphie a permis d’atteindre en même temps les objectifs de formation, de structuration, de diffusion et de communication fixés par l’IF Madagascar. Les 17 jeunes danseurs participants ont bénéficié d’une expérience professionnelle sans précédent. Ils ont acquis en une semaine et demi une multitude de choses. Ils ont exprimé pendant l’échange avec le public toute leur satisfaction. La qualité du travail présenté a été saluée unanimement par le public. L’organisation du projet est une entière réussite tant dans sont déroulement quotidien que dans sa finalité.

CONTENT

Carmina Burana à Modena

en mai 2016, Claude Brumachon créait un Carmina Burana avec les danseurs du Grand Théâtre de Genève. Un œuvre importante qui tourne ce mois de mai 17 à Modène-Italie :
Legato da siempre alle arti figurative, Brumachon si è lasciato ispirare dai corpi plastici di Michelangelo e dalle sculture di Camille Claudel per riscrivere una delle pagine che più si sono prestate a letture coreografiche diverse, a partire dal 1937, anno della partitura del compositore tedesco.

CONTENT

de la Tierra al viento

Claude Brumachon y Benjamín Lamarche se encuentran en Chile para crear obra de danza basada en la figura de Víctor Jara.

La obra será interpretada por la Compañía de Danza Espiral, quienes ya se encuentran trabajando en el tercer trabajo colaborativo junto a los coreógrafos. El estreno se realizará en el mes de enero en el Centro Cultural de Lo Prado.

Luego de la invitación de Manuela Bunster, directora artística de la Compañía de Danza Espiral, hace ya dos años que Claude Brumachon y Benjamín Lamarche (Francia) vienen investigando y adentrándose en el universo de Víctor Jara, profundizando su visión en una obra que también permita hablar del contexto sociopolítico que vivió el cantautor, recogiendo el fuerte legado del artista.

CONTENT

Mutant – Danser Canal Historique

Dernière création de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche en lien avec le CCN de Nantes, Mutant a vu le jour sur le plateau de l’Onyx à Saint Herblain. « La boucle est bouclée » déclara Brumachon après la première, assis sur le bord du plateau. Une boucle parce que leur première représentation dans la région, en 1989 (Texane, pièce créée en 1988), avait lieu sur le même plateau, encore tout neuf à l’époque.

CONTENT

Icare – Benjamin Lamarche reprend son envol

Le thème choisi par le chorégraphe parle de l’Homme : l’Homme en guerre, l’Homme menacé, repoussé, exilé (et l’on pensait aux kurdes…). L’Homme qui cherche la rencontre dans ce chaos et trouve le corps ailé, brève rencontre, lueur d’espoir… Les danseurs de la compagnie écrivent, en continu, l’incroyable histoire des hommes victimes du mal provoqué par quelques- uns, qui veulent, disent-ils leur bonheur. On ne pouvait pas ne pas penser à l’actualité de ce spectacle. La danse de Claude Brumachon réalise ce qu’on espère toujours voir dans la danse contemporaine : la clarté du langage au service d’une idée…

CONTENT

Danse dans les musées

…Dans l’atelier de l’artiste, sous l’œil d’une danseuse immobile, l’odeur du bois frotté d’huile enivre, ainsi que la vision des bustes de femmes taillés à l’identique dans des matériaux divers. Ailleurs, ils sont deux danseurs à s’affronter sur un tour, ce socle en bois d’ordinaire voué aux modèles. L’ensemble est réglé à la perfection, avec un beau souci de toujours attaquer la pierre par le geste …

MURIEL STEINMETZ

CONTENT

Carmina Burana – interview

Avec Carmina Burana Claude Brumachon réunit sur scène les 22 danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève, le Chœur, trois solistes et l’Orchestre de la Suisse Romande et proposent une version singulière et indéniablement engagée de cette cantate scénique signée Carl Orff. On y décèle, d’entrée de jeu, la griffe du duo incontournable de la danse contemporaine française qu’il forme avec Benjamin Lamarche. Ensemble, ils ont sillonné le monde, s’abreuvant d’images, d’émotions et de points de vue. Leur quête d’absolu, de vérité autant que de beauté, se retrouve dans une recherche du geste juste et d’une esthétique de l’épure, d’une incroyable virtuosité expressive. A l’oral Claude Brumachon s’exprime à travers des bribes de phrases imagées, ou par métaphores. Son langage est celui des corps. Sa matière ? L’homme et le monde dans lequel il évolue.