L’équipe

Une histoire de complicité

Alexandre Gastoud

Danseur-interprète
Texane, Les Indomptés

Venant du monde de l’informatique, Alexandre commence la danse à 21 ans dans la région de Bordeaux. Il intégré le groupe Human’s, se forme aux danses Urbaines et participe à des événements hip hop comme le hip hop international et le world of dance en France et au État Unis.En 2018, il arrête l’informatique pour se consacrer aux danses académiques et à la danse contemporaine à Paris. Il intègre l’Académie International de la Danse et le Jeune Ballet Européen. L’AID où il découvre le monde commercial en dansant dans les événements comme les victoires de la musique et NRJ Music Awards.
Le désir du travail de compagnie le pousse à travailler avec de nombreux chorégraphe pour des reprises de rôles et créations : Manuel Vignoulle, création de Gosh, François Lamargot, création de Pulse et la reprise de Gardien du temps. Ingrid Florin pour une reprise du Bal, Callas et En sourdine enfin Sébastien Lefrancois pour une reprise Des petits riens
Il y découvre aussi le travail de Claude Brumachon et de Benjamin Lamarche à travers les pièces Les Indomptés et Le jour et la nuit qu’il interprète au sein du JBE.

Anne Minetti

Danseuse-interprète
Folie, Further-l’Ailleurs-, L’Enfant de bois, Murmures ensanglantés

Après une formation en danse classique à l`école de la Royal Academy of Dancing (Londres), Anne Minetti rencontre en 1984 Eric Senen, François Laroche-Valière, Hanz Zullig et Lucas Hoving, et se consacre à la danse contemporaine. En 1989 elle rejoint Claude Brumachon et Benjamin Lamarche pour la création « Folie », . Suivent les reprises de « Texane » et « Le piédestal des vierges » puis au CCNN les créations « Eclats d’absinthe », « Fauves », « Nina » et « Emigrants ». En Allemagne, de 1994 à 2001, elle est engagée par Susanne Linke et Urs Dietrich au Bremer Tanztheater. Dès 1996, elle intègre en tant qu’interprète Steptext dance project dirigé par Helge Letonja, chorégraphie ses propres pièces « 4m3 » et « No contest » et collabore avec Augusto Jaramillo pour les Young Artists. De 2000 à 2005 elle joue dans trois pièces de Wilfried van Poppel au Moks theater.
De retour en France, depuis 2004, elle est interprète pour Jacques Fargearel, Cie du Sillage et Isabelle Magnin, Cie Grand Bal et depuis 2007 travaille pour les arts de la rue avec les compagnies KMK, Métalovoice sous la direction de Pascal Dores, Les anthropologues dirigée par Nicolas Soloy. En 2011 elle interprète Mme Mustafà dans l’opéra « L’Italienne à Alger » mis en scène par Sandrine Anglade et en 2012 elle est chorégraphe de l’opéra « Vanessa » mis en scène par Bérénice Collet.
Elle assure le suivi des projets pédagogiques de diverses compagnies en France et à l’étranger, auprès des professionnels et amateurs.

Byron Wallis

Musicien – interprète
La Forêt traversée

Né a Indianapolis, Byron Wallis s’est formé en tant que violoniste classique aux États Unis, au sein du Eastman School of Music et l’Université de Californie, où il obtient son Doctorat en violon en 2001, soutenant une thèse sur l’histoire du répertoire polyphonique pour violon seul. Après cinq ans dans le Montana comme Violon Solo du Great Falls Symphony, il vient poursuivre sa carrière en France. Avec les orchestres Français il se produit dans les plus grandes salles de Amsterdam a New York a Pyongyang. De 2013 a 2015 il travail pour l’Opéra de Paris en tant que professeur de violon pour Dix Mois d’École et d’Opéra. Byron s’applique parallèlement à l’apprentissage des arts du cirque, aux Noctambules de Nanterre et a l’École des Arts Chinois du Spectacle, dans le but d’incorporer sa musique avec un travail corporel acrobatique. En plus des orchestres tels que Insula, Les Siècles ou l’Orchestre National d’Ile de France, il joue pour des compagnies de théatre de rue et de cirque (Compagnie Isis, Nancompagnie, Les Chapacans). Son enthousiasme pour la création avec Claude Brumachon et Benjamin Lamarche de La Forêt Traversée en 2017 vient du désir de combiner les deux passions : musique et mouvement.

Charlotte Avias

Danseuse-interprète
Further – l’Ailleurs- Texane (2020)

charlotte rencontre la musique au berceau, la danse classique à cinq ans et le théâtre à dix. Après des études en classe préparatoire littéraire, elle joue pour Carlo Boso, danse pour Hee-Jin Kim, part en résidence d’artistes en Corée du Sud avec l’association ACC-Project, compose la musique de plusieurs pièces chorégraphiques… En 2013, elle retourne au Conservatoire Régional de Grenoble pour suivre un Cycle d’Enseignement Professionnel en danse contemporaine. Elle y effectue plusieurs stages au sein des compagnies de Jean-Claude Gallotta et d’Olivier Dubois, et rencontre le travail de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche en 2014 à l’occasion d’une transmission de la pièce Folie. Elle part en stage au CCN de Nantes quelques mois après, duquel elle ressort encore davantage passionnée par leur travail.
En 2015, elle est admise à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Paris dans la promotion Arts du Mouvement, où elle suit une formation pluridisciplinaire mêlant théâtre, danse, cirque et musique. Trois années de  travail avec des artistes comme Thierry Thieû Niang, Marcus Borja, Jeanne Candel, Guy Alloucherie, Nadège Prugnard, Yoann Bourgeois…
Au cours de sa dernière année d’étude, elle retrouve C. Brumachon et B. Lamarche pour la création de Pulsion.
©Jean-Pierre Andrieu

 

Christophe Zurfluh

Compositeur
Texane, Folie, D’Indicibles violences, la Fulgurance du vivant, De la tierra al viento, Mutant, Further

Compositeur et créateur sonore, il travaille dans le spectacle vivant et en particulier avec la danse contemporaine.  Sa collaboration avec Claude Brumachon date de 1983, il a composé la musique d’une vingtaine de pièce pour le chorégraphe. Il a également travaillé dans le domaine des jeux vidéo notamment pour Nintendo et Electronic Arts.
Premier Prix de la Sacem au Festival du Film d’Entreprise de Biarritz, nombre de ses musiques sont régulièrement utilisées en illustration musicale. Il travaille en collaboration avec Cézame Music Agency depuis 2014.

Cristian Hewitt

Danseur – interprète
Le Témoin,  Folie, d’Indicibles violences, De la Tierra al viento, Los Ruegos,  Further-l’Ailleurs, Las Arenas del tiempo, Icare (2020), L’Enfant de bois, Texane, Murmures ensanglantés, Faust nocturne, Corps étranges

Danseur de l’université  Acadamia de Humanismo Cristiano, où il obtient une licence avec mention en interprétation et pédagogie, Cristian s’est formé à ESPIRAL, l’école fondée par Joan Turner-Jara et Patricio Bunster. Il enseigne aujourd’hui dans cette même université ainsi que dans diverses autres écoles et universités chiliennes. Il a été et est interprète dans différentes compagnies chiliennes de manière occasionnelle ou permanente : Compañía Danza en Cruz, Compañía Danza Espiral, Compañía José Luis Vidal, Ballet Nacional Chileno, Compañía Movimiento. Sa rencontre avec Claude Brumachon et Benjamin Lamarche s’est faite au Chili au cours de la reprise des Indomptés en 2012. Depuis ce jour il n’a cessé de travaillé avec eux, tant au Chili qu’en France (CCNN, compagnie Sous la peau). En janvier 2020 Cristian reprend Icare transmis par Benjamin et entame une tournée au Chili et en France.
© Antonio Aguirre

Elisabetta Gareri

Danseuse-interprète
Folie, Les Duos, d’Indicibles violences, Fragments d’Olympe, La Grande demeure, Les Délices de la fragilité, Anachronos, Texane, Corps étranges, les Poissons volants, Murmures ensanglantés

Elle intègre le Conservatoire National de Région de Strasbourg à l’âge de 16 ans de 1996 à 1999. Elle y rencontre Mark Tompkins dans le cadre d’une résidence à Strasbourg et participe aux JAM et au projet « Marathon de la Danse » 1998/1999.  Elle danse 1999 à 2001 avec la Compagnie de Raza Hammadi « Les ballets Jazz Art ». Elle rencontre Claude Brumachon et Benjamin Lamarche en 2001 et participe à la création Les Coquelicots Sauvages et rejoint la Compagnie pour de nombreuses créations, reprises de rôles du répertoire, créations avec des enfants, des enfants en situation de handicap, des transmissions pour des danseurs ainsi que des danseurs amateurs. Elle est danseuse permanente au CCNN de 2004 à 2016. Depuis elle continue à accompagner Claude Brumachon et Benjamin Lamarche dans différents projets chorégraphiques et pédagogiques avec la compagnie Sous La Peau.
Parallèlement, elle participe à une Installation Collective avec la danseuse Mathilde Rader à la Métairie des Arts en 2017 ainsi qu’à la création de Gisèle Gréau Quelque chose de la Nuit en 2017/2018.
Elle est titulaire du DE de danse contemporaine depuis 2013.

Estelle Carleton

Danseuse-interprète
Anachronos, Les Poissons volants, Corps étranges

Née en 88 au sein d’une famille de musiciens, Estelle est bercée par le Jazz. Après des études d’arts graphiques, elle chante sur plusieurs projets et scènes parisiennes et débute sa formation de danseuse à Paris à 19 ans au Centre des Arts Vivants. Elle obtient son DE de professeur de danse contemporaine en 2014 avant d’intégrer l’école supérieure chorégraphique de danse de Paris un an plus tard sous la direction d’Agnès Letestu. Elle participe ainsi à plusieurs laboratoires chorégraphiques et y explore le répertoire : Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, Carys Staton (Cie Russell Maliphant), Anne-Flore de Rochambeau, Pedro Pauwels… Cette année-là, elle est également stagiaire de C. Brumachon au CCN de Nantes sur Ashbury St. ainsi qu’à Trielle sur la création Mutant.
En juin 2016, elle collabore en tant que chorégraphe avec la chanteuse Pamela Hute (Label My Dear Recordings) sur le titre Gunshot.
Elle est danseuse et chorégraphe au sein de la compagnie Fann’Arz pour laquelle elle co-écrit Sketches, pièce pour deux danseuses et un calligraphe.
Depuis septembre 2015, elle enseigne la danse contemporaine au Conservatoire/Cité de la Musique et de la Danse de Soissons et intervient en ateliers d’expression corporelle pour les classes à horaires aménagés Arts de la Scène. Elle y mène de nombreux projets internes et hors les murs. De son intérêt pour l’image naîtra Récréation, court-métrage qu’elle réalise à partir d’une pièce évolutive écrite pour 20 élèves danseurs.
Estelle participe à différents projets chorégraphiques et musicaux et anime occasionnellement des stages dans différentes villes de France.

Fabienne Donnio

Danseuse-interprète
Folie – d’Indicibles violences

Originaire de Bretagne, formée au CNR de Rennes, puis au CNDC d’Angers, Fabienne  a commencé à danser dans différentes compagnies dès 1994. Interprète dans les compagnies Paul Les Oiseaux/Valérie Rivière, Anonyme/Sidonie Rochon, DCA/Philipe Découflé, Thomas Duchatelet, Linga/ Katarzyna Gdaniec et Marco Cantalupo… son parcours est marqué d’un compagnonnage fidèle avec Claude et Benjamin depuis 2007, des reprises de Texane, Folie, Le Festin, le Témoin, Ellipse,  Les Duos, les Chemins Oubliés, les  Coquelicots Sauvages, d’Indicibles violences, aux créations d’ Ashbury St.  et de Bruissement de Volupté. Affirmant un goût pour une danse de plaisir et d’exigence, de jeux et d’enjeux, elle travaille auprès de Samuel Mathieu depuis 2009, en tant qu’assistante et interprète. En 2015, pour le duo danse et sangles, C’est tout, elle s’initie à cet agrès aérien. En 2017, la pièce Guerre, qui réunit sur scène trois danseurs et trois sanglistes, confirme cette pratique, comme support ajouté au geste dansé, génératrice d’un mouvement « indiscipliné », décloisonnant le travail de l’interprète au-delà de sa discipline spécifique.
Son désir de danser va de pair avec sa nécessité de créer et son besoin de transmettre. Elle intervient en conservatoires, écoles supérieures et compagnies et propose des ateliers pour danseurs, comédiens et circassiens. Elle axe ses recherches artistiques, théoriques et pédagogiques sur les porosités entre danse et cirque. Titulaire du CA depuis novembre 2017, elle rejoint l’équipe pédagogique du CNSMD de Lyon à la rentrée 2018 en tant que professeur.
©Pierre Ricci

Lucia Gervasoni

Danseuse-interprète
Anachronos, Texane

Lucía Gervasoni est danseuse, diplômée du CNSMD de Lyon, spécialisée en danse contemporaine.
Après avoir étudié au Conservatoire de Nantes, elle a suivi la formation de danseuses interprète au CNSMD-Lyon. Durant sa formation Lucía s’est nourrie du travail de différents chorégraphes, tels Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, Alain Platel et les Ballets C de la B, Emanuel Gat, Samuel Lefeuvre et Florencia Demestri, Nasser Martin-Gousset, Pierre Pontvianne, Abou Lagraa, Davy Brun et Lisi Estaras. Elle a travaillé en Espagne avec le chorégraphe Yuri Gudushauri, avec la Compagnie A’Corps/Karim Amghar, et Fabio Crestale. Elle s’est intéressée à d’autres champs comme le flamenco, le hip hop, le kung fu et le théâtre, qui ont davantage enrichi sa danse. Dans son travail personnel, Lucía prend un chemin de recherche et de création en collaboration avec d’autres langages artistiques. Elle crée alors des projets chorégraphiques avec de nombreux musiciens, ainsi qu’avec la vidéo, la photographie et les arts plastiques. Elle suit également la formation au Diplôme d’Etat de Professeur de Danse au CND de Pantin.

Martin Mauriès

Danseur-interprète
D’Indicibles violences, Les Coquelicots sauvages, Mutant, Faust nocturne

Fort d’une enfance partagée entre gymnastique, dessin, peinture et cours de théâtre et malgré une furieuse envie de danser, il ne commence à prendre des cours de danse qu’a partir de 16 ans à Albi. A 18 ans il prend le pari de «devenir un jour danseur» et intègre la formation supérieure EPSE danse dirigée par Anne-Marie Porras en option Artiste-Interprète Contemporain  . En 2008, lors de sa deuxième année, il rencontre Claude Brumachon et Benjamin Lamarche. A la suite de cette rencontre passionnée, fougueuse et chamboulante, Martin rejoint l’équipe du  CCN de Nantes de 2008 à 2016, il prend part à de nombreuses créations et reprises de répertoire il collabore aussi avec Claude et Benjamin pour des créations avec des enfants en situation de handicap ainsi que pour la transmission de pièces de leur répertoire. En parallèle danse une autre gestuelle de 2009 a 2017 au sein du  Ballet Preljocaj. Depuis 2016 il continue d’accompagner Claude et Benjamin, avec la compagnie Sous la peau. Il danse aussi avec la compagnie Samuel Mathieu, la compagnie Cube / Christian Ubl et la Backsteinhaus Production / Nicki Liszta .
Il obtient le diplôme d’état au titre de professeur de danse contemporaine en 2018 au Centre National de la Danse. Il exerce en tant que professeur de danse dans des écoles, collabore en qualité de metteur en mouvement sur des pièces de théâtre ou des shooting photo et transmet du répertoire au CNSMD de Lyon. Depuis peu il s’essaye aussi au DJ mix et à la création de musique assistée par ordinateur .

Marjolaine Zurfluh

Chargée de production

Après des années de danse classique, Marjolaine Zurfluh entre à 16 ans à l’École nationale du Cirque d’Annie Fratellini où elle étudie la danse, le solfège et le fil de fer. Elle fait ses premiers pas en cabaret et en spectacle de rue, puis intègre la Cie Karine Saporta et la Cie Claude Brumachon simultanément. Elle danse ensuite dans de nombreuses compagnies, Philippe decoufflé, Sidonie Rochon, Marceline Lartigue, Nadine Hernu ou encore Gang Peng qu’elle assiste dans toutes ses créations en France et en Chine jusqu’en 2008.
Elle est également responsable de la rubrique Conseils dans le revue Danser de 2007 à 2012, écrit sur le nouveau cirque et entretient un lien privilégié avec la danse au Québec, notamment Paul-André Fortier pour qui elle écrit plusieurs textes à l’occasion des représentations du « Solo 30×30 » à Chaillot.
Rejoint la Compagnie Sous la peau en 2016 en tant que chargée de production.

Mathilde Rader

Danseuse-interprète
Soleil de rue – La Grande demeure, Anachronos, les Poissons volants, Corps étranges

Mathilde débute la danse très jeune à Brive-la-Gaillarde.
Après un baccalauréat littéraire, elle intègre le Conservatoire de La Rochelle en formation professionnelle durant deux ans où elle obtient son E.A.T. (Examen d’Aptitude Technique) en danse contemporaine en 2008.
Elle entre ensuite au Centre de formation professionnel Mondap’art à Nîmes pendant un an. Ces trois années lui permettent de se former avec des chorégraphes tels que : Gianni Joseph, Thomas Lebrun et Alain Gruttadauria. Elle danse dans différents projets artistiques, notamment avec Patrice Barthès, Hervé Koubi, Gisèle Gréau, les associations Images Plurielles et Lost in traditions. Elle travaille aujourd’hui avec la compagnie de La Grande Ourse dans « Par delà la forêt », la compagnie Dévira-Té pour «Night Room », la compagnie Sous la peau, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche dans « Soleil de rue » et « La Grande Demeure ».

Rocio Espejo

Danseuse – interprète
Le Témoin, Los Ruegos, De la Tierra al viento,  Further-l’Ailleurs

Licenciée en danse, mention interprétation de l’Universidad Academia de Humanismo Cristiano à Santiago du Chili, elle danse dans la compagnie Espiral dirigée par Patricio Bunster depuis 2003, participant à des projets tels que Calaucan, a pesar de todo, Tui sum entre autres. Elle danse les pièces des chorégraphes invités : Carolina Bravo, Luis Eduardo Araneda et Pablo Zamorano et c’est là  qu’elle rencontre Claude Brumachon et Benjamin Lamarche avec Murmullos Insurectos et le remontage de Folie et du Témoin. En 2016 elle danse la création chilienne de Claude de la Tierra al viento.

Parallèlement Rocío travaille avec les Collectifs Catedral dirigé par Italo Tai et  Materia Prima de Natalia Sabat. Elle a dansé avec Estaban Peña et Pablo Garrido. Elle dirige des ateliers de danse pour les enfants en rupture sociale de la comunidad de Chiñigue, dans le programme « Chile mas cultura » et elle enseigne au Centro de Artes Aéreas de la Aldea Del encuentro. Enfin elle est professeure de Acondicionamiento Físico dansle cursus théatre de La Universidad Academia de Humanismo Cristiano.
© Stéphanie Cabrera

Steven Chotard

Danseur-interprète
Folie, d’Indicibles violences, la Croisée des routes, Les Duos, Mutant, Fragments d’Olympe, Les Délices de la fragilité, Faust nocturne

Steven découvre la danse de couple à l’âge de 10 ans à Nantes. Il traverse différents styles, tel que le rock acrobatique, les danses latines, les danses swing en passant par le hip-hop. Les compétitions nationales lui ont valu le titre de champion de France deux années consécutives. Á 23 ans, il entre au Centre Chorégraphique National de Nantes, dirigé alors par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, en qualité de stagiaire puis en danseur permanent au CCNN jusque fin juin 2016 (Ambra Senatore).
Pendant ces 7 années au sein du CCN, il participe à de nombreuses créations et de reprises de rôle dans les pièces de répertoire, il travaille aussi avec des enfants en situation de handicap moteur, de jeunes adultes en situation de handicap psychique, il travaille sur la transmission de répertoire pour des amateurs, et dirige des ateliers au centre pénitentiaire pour mineurs d’Orvault.
Á sa sortie du CCN il entre en formation au CND où il passe son Diplôme d’état, option contemporain. Il continu cependant d’accompagner Claude Brumachon notamment sur la création de Carmina Burana au ballet du Grand Théâtre de Genève comme assistant-répétiteur. Il participe à la transmission d’une pièce de répertoire Ashbury street au CRR de Paris, et continu d’interpréter ses différentes pièces lors des tournées de Sous la peau.
En 2017 il participe à la création de Wolfgang, une pièce mélangeant danse, performance, chant et comédie par la compagnie Backsteinhaus produktion, à Stuttgart, Compagnie qu’il suit toujours pour les créations à venir.
En parallèle, il s’essaye à la chorégraphie, à la langue des signes et pose pour plusieurs photographes.
©Jean-Jacques Brumachon