info heading

info content

Création le 27 janvier Festival Faits d’hiver – le Regard du Cygne
Durée : 1h

Participants

Conférence dansée par  Claude Brumachon et Benjamin Lamarche
Musique en cours

Une Passion dévoilée

conférence dansée

Une conférence créée, proposée, révélée et dansée par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche
Nous sommes deux, ce duo-là n’a jamais changé. A fleur de peau, deux éperdus de corps qui dansent. Tout a commencé en 1981 et ce tout continue aujourd’hui. Des années 80 aux années 2000, des années 2000 à maintenant une traversée du monde en dansant, en le faisant danser. C’est à travers ces deux regards que cela se dit, c’est à travers ces deux paires d’yeux que cela se traduit en mots, en gestes et en images.
Que cherchions nous ? Que cherchons nous ?
Nous avions rêvé d’inventer une danse, une gestuelle reconnaissable directement sortie de l’intime, des tripes, du charnel. Nous avons imaginé et vécu ce monde dans sa Nature profonde, première, instinctive et nous l’avons jeté sur les scènes du monde.
Il y a eu un défilé de professeurs, d’inspirateurs, de chorégraphes et de peintres, d’artistes et de personnages croisés au bord de nos chemins. Il faudra, il faudrait des photos des lieux dans lesquels nous avons percuté ce geste à nos corps plein de désir. Parisiens et mondiaux. Les pays arpentés, les villes traversées, les banlieues et les capitales, les villages et les musées.
Ce sont quarante années de danseurs, ce sont quatre décennies de danseuses perdues et retrouvées, disparues et réapparues, fidèles et infidèles mêlées et emmêlées.
Les personnes, les lieux, les esprits qui nous ont aidés à créer, dire d’où vient l’urgence du geste, dire la source de cette nécessité à créer. L’émergence.
On pourrait y voir une vie foisonnante de liberté à créer, d’inspiration, d’incarnation, d’abandon de soi, de don de soi aussi. Il y aura quelque chose à voir avec la foi et le sacré : la scène. Dévoiler le mélange harmonieux d’une biographie imbriquée dans l’histoire de la danse — de nos années 80 à ces années 2020. Jouer avec l’énergie des anecdotes et des pensées plus universelles sur nos danses, notre danse, nos univers et la société en évolution. De l’année de la danse à l’industrie culturelle.
Comprendre : Est-ce que nos danses correspondent à des besoins liés à des années vécues, font-elles sens avec des questions politiques, sexuelles, libertaires, de modes ? Sont-elles liées à une,-des époques-s ? Le geste peut-il être le reflet d’une époque ?
Est-ce organique ou politique ? Tout ne serait-il pas calculé d’avance ? Est-ce le fruit du hasard ? Le politique crée-t-il la mode ou est-ce l’inverse ?

La presse en parle