info heading

info content

Création le 3 mai 2018
Centre culturel Jean Moulin – Limoges
Durée : 45 min

Participants

Chorégraphie Claude Brumachon
danseurs Sous la peau Elisabetta Gareri, Benjamin Lamarche, Anne Minetti, Mathilde Rader
et 17 jeunes en difficulté
Soutien APAJH 87
Fondation SNCF

coproduction  Sous la peau – APAJH 87

La Grande demeure

Un projet de création de Claude Brumachon/ Sous la peau avec un groupe de jeunes. La notion de labyrinthe se prête particulièrement à la danse, le dédale des couloirs qui mènent à des lieux inconnus est propice à délier l’imaginaire. Il s’y mêle mystère et connaissance, découvertes de monde intérieurs connus et inconnus dans un échange ludique et constructif.

Imaginons un espace fermé, composé de divers espaces clos plus petits. Un grand espace empli de pièces et d’appartements, de sensations et de matières reliés entre eux par des couloirs. Sur le sol sont dessinés les chemins qui guident les jeunes apprentis danseurs vers un de ces appartement mystérieux. À chaque espace son geste, à chaque chambre sa matière bougée. Chaque lieu s’ouvre ainsi sur ce qu’il recèle et révèle une qualité de mouvement, un changement d’état de corps.

Par petits groupes ils cheminent dans cette demeure étrange tels des explorateurs du corps et de ses différentes manières de se mouvoir : rondes, cassantes, douces, lentes, épaisses, linéaires, rapides, pleines de vent ou de tempête, drôle ou franchement étrange, glissantes ou gluantes…

L’enfant invente des mondes à partir d’improvisation puis chorégraphie ses propres danses. C’est en construisant ces pays de corps imaginaires qu’il découvre les possibilités du sien, ses limites, ses lâcher-prises, ses épanouissements.

Mais le corps n’est pas le seul enjeu de cette introspection, le groupe, l’espace, le temps et le rythme s’allient pour créer la chorégraphie. L’acte de représentation prend alors sens lors de la restitution de l’ensemble de cette aventure importante.

Corps lent, corps doux, corps suspendu, en suspension, corps fluide, corps sec, corps véhément, corps dans une pâte épaisse, corps fou, corps feu, corps ralenti, corps stressé, électrique, corps ramolli, sans os, corps disloqué comme une marionnette, corps qui guide, corps guidé, corps en qualités arrêtées, comme un robot, mais aussi en qualité ronde comme du chamallow, corps répétitif, corps endormi, corps évanoui, corps qui rit qui pleure qui crie, corps dans les nuages, dans l’eau dans la boue, corps empêché qui ne peut avancer, libre qui saute, corps qui tombe au sol, corps silencieux ou qui tape, corps qui glisse avec des patins, qui se brise comme du verre, corps serrés en groupe, qui fabriquent des pyramides, qui piétinent, qui s’attrapent, qui s’agrippent, corps en contrepoids, corps au temps linéaire ou élastique, corps qui pousse un poids, corps qui tire un poids, corps rebondissant, corps qui allume des lumière ou les éteint, corps insecte, et puis tous les animaux, corps bras, corps jambe, corps tête, corps tronc, corps qui tourne et sûrement plein d’autres corps encore à trouver avec les enfants.

Encore une histoire de corps.